USA PRESIDENTIELLES : L’émotion serait-elle nègre ?

 


USA PRESIDENTIELLES : L’émotion serait-elle nègre ?


La démocratie a rendu son verdict. Joe Biden et sa colistière Kamala Harris ont reçu les suffrages de la majorité des américains. Contrairement aux prévisions, le raz de marée ‘’bleu’’ n’a pas eu lieu, le président Donald Trump n’a non seulement résisté, mieux, l’ancrage du ‘’Trumpisme’’ est réel dans la société américaine.

En réalité, Donald Trump a perdu sur les questions sociétales. Sa posture clivante qui a divisé de plus belle les communautés, un certain manque d’empathie et la gestion désastreuse de la pandémie Covid.


Cependant, je salue la politique africaine de l’administration Trump.


Trump aurait traité les pays africains de ‘’pays de merde’’, mépris dites-vous ! je préfère celui qui te dit ce qu’il pense de toi, que ce ‘’paternalisme latin’’, la diplomatie de ‘’papa’’ qui vous caresse tout en encourageant les tyrans ubuesques et Gondwanais.


Trump a utilisé les minorités de blocage que disposent les USA dans les conseils d’administration du FMI et la Banque Mondiale pour ne pas aider les régimes autocratiques et kleptocratiques, à titre illustratif celui du Congo-B de Sassou. Le temps d’aider les régimes qui oppressent leurs peuples et s’enrichissent est révolu, voilà un référentiel progressiste de l’administration Trump.


Trump comme les administrations républicaines de l’époque a fait de la Chine, puissance prédatrice et irresponsable, la cible privilégiée pour contre un nouvel ordre mondial des ‘’hommes forts’’ au détriment des ‘’institutions fortes’’. Tous les pays satellites de la Chine, les ‘’Démocratures’’, sont devenus la cible du ‘’Trumpisme’’ dans le cadre du ‘’Bigbang Géostratégique’’. Joseph Kabila est la preuve tangible de cette orientation géostratégique d’émancipation des Etats africains notamment francophones.


Trump s'est désengagé de l'accord sur le climat de Paris, l'UNESCO et l'OMS. Et alors ! Pourquoi apporté les financements dans un accord qui lutte contre le changement climatique au côté de Sassou Nguesso un ''Escrologiste'' avéré, responsable des ''Ecocides'' partout au Congo-B. L'UNESCO telle la Francophonie qui sont devenus des instruments de Paris pour donner un rayonnement international aux tyrans francophones en quête de crédibilité internationale. L'OMS un instrument au service de la Chine qui vous déclenche des pandémies et occulte leurs responsabilités. 


Trois registres majeurs qui me poussent à saluer la politique africaine de Donald Trump.

Espérons que les administrations démocrates, souvent infiltrées par des lobbystes noirs corrompus au service des tyrans africains ne viendraient enrayer cette dynamique géostratégique enclenchée par l’administration Trump.


Avis aux rêveurs, les USA est une grande démocratie, saluons l’arrivée de la vice-présidente Kamala Harris, d’origine Indo-jamaïcaine, un pied de nez à la France qui n’a de cesse de vanter ses valeurs républicaines.

Pas de ‘’guerre civile’’ aux USA, nous ne sommes pas dans un ‘’pays de merde’’.


Que Dieu bénisse les USA.


Guy Mafimba

Post a Comment

0 Comments